Actus & blog

11 septembre
2015

Visite des élus de la Haute-Loire

Les 2 et 3 juillet, des agents du GU Montpezat (lot Allier), exploitants du barrage de Poutès (43) ainsi que des élus de la Haute-Loire sont venus voir la maquette du nouveau Poutès. Mercredi 2 juillet, 6 agents du GU Montpezat (lot Allier), exploitants du barrage de Poutès, ont découvert en avant première le modèle réduit du nouveau Poutès situé au Laboratoire National d'Hydraulique et d'Environnement (LNHE). Ce laboratoire du site R&D EDF Lab de Chatou (Yvelines), héberge depuis quelques mois cette maquette modélisée au 1/13ème.

Visite des élus

Différents tests de fonctionnement leur ont été présentés.Le modèle a été construit dans un bassin de 10 m de large, 25 m de long et 1,5 m de haut. Ces 250 m² ont permis de reproduire le relief du site du nouveau Poutès : environ 170 m amont et 30 m aval ont été représentés. Grâce à cette modélisation physique, les équipes R&D peuvent simuler les écoulements d'eau jusqu'à un équivalent de 100 m3 d'eau par seconde sur le site réel. Le premier et principal but de ce modèle est d'étudier les lignes de courant et mouvements hydrauliques afin d'optimiser les équipements permettant la libre circulation des poissons. Il permettra également d'étudier les sédiments : leur déplacement et leur influence sur l'exploitation du nouveau Poutès. Jeudi 3 juillet, les élus de proximité ont également été invités à découvrir le modèle. Ils ont été reçus par Xavier Ursat, directeur de la DPIH. Les ingénieurs de la R&D du site ont ainsi présenté en détail le modèle et son utilisation au élus de la Haute-Loire présents : Jean-claude Morel (maire de St Préjet, président de la communauté de communes du pays de Saugues), Alain Redon (adjoint au maire d'Alleyras), Pierre Coupelon (maire de Monistrol d'Allier), Jean Proriol (maire de Beauzac, président de l'association des maires de Haute-Loire, ancien député de Haute-Loire), Jean Pierre Vigier (maire de Lavoûte Chilhac, député de Haute-Loire) et Lionel Roucan (vice-président de la région Auvergne, président de l'association de préfiguration du Parc Naturel Régional du Haut-Allier). Ces visites ont permis d'échanger autour du projet aussi bien sur l'aspect technique que sur la dimension territoriale. Ce modèle réduit est une étape concrète de l'avancée du nouveau Poutès.