Actus & blog

20 juillet
2017

Résultats très positifs des études acoustiques menées au printemps 2017

Pour rappel, en avril 2017, EDF a procédé à un abaissement de la retenue de Poutès (pour réduire sensiblement la longueur du plan d'eau) et à une modulation de la production hydroélectrique. Des saumons, capturés en amont, ont été dotés d'une puce permettant de suivre leur temps de passage dans la retenue du barrage.

Les résultats de cette étude vont au-delà de toute les espérances. Le temps de transit dans le retenue pour les smolts (jeunes saumons) a été divisé par 132 ! Il passe ainsi de 20 jours en temps médian à 3.6 heures dépassant ainsi largement l’objectif attribué au projet Nouveau Poutès de 5 jours. Ce très bon résultat est à mettre en relation avec une réduction très importante du nombre de prospection par les poissons devant la passe de dévalaison (un dispositif pour franchir le barrage), une prospection nécessaire au poisson avant de franchir définitivement l'aménagement et qui passe ainsi de 16 en moyenne à 1.2.

Ci-dessous, les enregistrements d'un poisson qui souhaite franchir le barrage.

 

 

 

A gauche, en côte basse (exploitation temporaires d'avril 2017) et à droite en côte haute (exploitation normale du barrage)